COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2017-007.

FDLRBanner
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) démentent les informations selon lesquelles leurs militaires se seraient attaqués aux civils à Bwiza (Rutchuru/Nord Kivu) et auraient razzié des vaches ce 11 octobre 2017.

Elles s’insurgent surtout contre les affirmations gratuites du Major Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole de l’opération Sokola 2, relayées notamment par africa.jeuneafrique.com,qui attribuent sans moindre discernement l’attaque déplorable survenue à Bwiza aux FDLR.

Les FDLR tiennent à informer l’opinion aussi bien nationale qu’internationale que Bwiza est une localité située dans une vaste zone où opèrent allègrement les éléments du M23 et ceux des forces de défense rwandaises avec la complicité active de la haute hiérarchie militaire congolaise.

Il est surprenant et incompréhensible de voir ce porte-parole militaire se précipiter et attribuer le forfait aux FDLR avant même de suggérer une enquête !! Il y a anguille sous roche !

Les FDLR dénoncent cette campagne d’intoxication et de manipulation qui ne visent qu’à voiler le rôle éminemment déstabilisateur de l’armée rwandaise à l’Est de la RDC.

Elles demandent enfin à la presse de faire montre de professionnalisme pour éviter de tomber dans le piège des manipulateurs et des intoxicateurs.

Fait à Masisi, le 12 octobre 2017

La Forge Fils Bazeye

Commissaire à l’information et Porte-Parole des FDLR

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Be the first to comment on "COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2017-007."

Leave a comment

Your email address will not be published.

*