COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2017-002. LES FDLR NE PEUVENT EN AUCUN CAS S’ALLIER AU M23

FDLRBanner
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) portent à la connaissance de l’opinion congolaise et internationale que les informations publiées par certains médias ainsi que les complices des semeurs de troubles en République Démocratique du Congo (RDC) selon lesquelles un groupe de combattants du M23 aurait réussi à s’infiltrer pour s’allier aux FDLR et qu’actuellement ils seraient avec leurs combattants sont fausses et dénuées de tout fondement.

Ces médias ou les personnes qui propagent ces informations comme quoi les FDLR auraient accueilli le M23 sont des mensonges terribles avec intention de ternir l’image des FDLR. La réalité est que les éléments du M23 venus du Rwanda et de l’Ouganda se cachent actuellement dans le territoire de Rutshuru où ils sont sporadiquement aux prises avec les Forces Armées de la RDC (FARDC).

Les FDLR informent l’opinion nationale et internationale qu’elles ne peuvent pas faire alliance avec le M23 qui est un outil du régime de Kigali dans la déstabilisation de l’Est de la RDC. Ainsi, pour les FDLR, s’allier au M23 reviendrait à renoncer à leur identité et à leurs objectifs.

Par ailleurs les FDLR s’insurgent contre des déclarations sans fondement selon lesquelles elles sèmeraient la terreur dans l’Est de la RDC. La réalité connue de tous mais savamment occultée dans les médias est que c’est le régime sanguinaire et hégémonique du FPR-Inkotanyi en place à Kigali qui sème la mort et la désolation dans cette Région des Grands Lacs Africains avec l’aide et la complicité de certains sponsors étrangers qui ont pour objectif de continuer le pillage des richesses de la RDC. Raison pour laquelle le M23 a été créé par le Rwanda et l’Ouganda sous la bénédiction de leurs sponsors afin de semer le désordre qui favorise ce pillage.

Les FDLR condamnent sans ambages de tels agissements et demandent que la vérité soit rétablie.

Les FDLR restent attachées à la paix et à la stabilité de la Région des Grands Lacs Africains et rappellent que seule une solution pacifique à travers des pourparlers est la voie viable pour résoudre durablement le problème rwandais.

Fait à Masisi le 22/02/2017

La Forge Fils Bazeye

Commissaire à l’information et Porte-Parole des FDLR

Email : bazeyefils@gmail.com   Tel : +243-812 808422

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Be the first to comment on "COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2017-002. LES FDLR NE PEUVENT EN AUCUN CAS S’ALLIER AU M23"

Leave a comment

Your email address will not be published.

*