COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2016-004.

FDLRlogo
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
FDLRBanner
BACUNGUZI, BACUNGUZIKAZI (LIBERATEURS);
 RWANDAISES, RWANDAIS;
AMIS DES FDLR;
ET VOUS TOUS QUI ETES EPRIS DE JUSTICE, DE PAIX ET DE RECONCILIATION, FONDEMENTS D’UN DEVELOPPEMENT HARMONIEUX.
PAIX ET GRACE DE DIEU SOIENT AVEC VOUS.
Dans sa publication du 31 Mai 2016, VERITAS INFO, sur son site, a rendu public un communiqué signé par un certain KAMUHANDA ANASTASE comme porte-parole de ce qu’on a appelé CNRD-Ubwiyunge. Dans ce communiqué, un groupuscule de gens qui n’ont pas voulu s’identifier a déclaré « s’être désolidarisé du Général-Major BYIRINGIRO VICTOR et de ses FDLR et mis en place un Conseil National pour le Renouveau et la Démocratie au Rwanda – UBWIYUNGE, CNRD-UBWIYUNGE en sigle« .
Ce communiqué qui manque d’élégance et de politesse est plein de mensonges, de calomnies, de zizanie, de traitrise et de confusion dans le but d’allécher et se faire rallier les personnes  non averties d’un plan macabre caché derrière son agenda inavoué.
Ce communiqué est sorti par ailleurs cinq jours après la réunion extraordinaire du Comité Directeur des FDLR tenue du 23 au 26 Mai 2016 pour se pencher sur les problèmes menaçant l’organisation.
Parmi les décisions prises, il y a lieu de citer notamment celle relative à la suspension par mesure d’ordre du Colonel IRATEGEKA WILSON de ses fonctions de 2ème Vice-Président des FDLR pour la sécurité de l’organisation et pour besoin d’enquête sur les faits qui lui sont reprochés que sont entre autres:
– Dénigrer et violer délibérément les décisions du Comité Directeur des FDLR;
– Abus de pouvoir;
– Incitation à la division et à la discorde;
– Démoralisation des camarades;
– Insubordination;
– Langage grossier et arrogant.
Sans nul doute, ces décisions ont fait que le groupuscule de mutins a précipité l’exécution de son plan longtemps ourdi de détruire malicieusement les FDLR avec une traitrise de haut niveau au service des impérialistes qui ont propulsé le FPR-INKOTANYI au pouvoir au RWANDA.
A analyser les faits, il y a lieu de penser que les actes de vandalisme observés ici et là ces derniers temps tel que ceux qui ont visé les camps  de cantonnement de KISANGANI, KANYABAYONGA et WALUNGU ainsi que l’ attaque du bureau du HCR/CNR à Bweru et autres ont été commandités par ledit groupuscule en vue de ternir l’image des FDLR et de leurs dirigeants.
Le groupuscule des mutins dit s’être désolidarisé du Général-Major BYIRINGIRO VICTOR et ses FDLR. Les FDLR sont une et une seule organisation et Son Excellence le Général-Major BYIRINGIRO VICTOR en est le Président intérimaire.
Ce groupuscule confond délibérément et sciemment la personne du Général BYIRINGIRO VICTOR avec les organes et instances des FDLR tout en l’accablant de fausses accusations à des fins de dresser les ABACUNGUZI contre leurs dirigeants, de monter la communauté internationale contre les FDLR, d’inventer et faire  comprendre les motifs à l’origine de sa mutinerie, …
Si ces accusations étaient vraies, les mutins qui connaissent très bien la procédure de mise en accusation des hautes autorités des FDLR et les instances habilitées pour statuer sur leur cas auraient emprunté les voies légitimes et légales. En plus la liberté d’expression est garantie au sein des FDLR.
Ce groupuscule des mutins veut se faire passer pour le « sauveur » des réfugiés rwandais alors qu’il n’en est absolument rien. Sinon, si tel était le cas, comment comprendre qu’il se complaît  à disperser les forces de leurs protecteurs, à monter ceux-ci les uns contre les autres et à les livrer à l’ennemi! Il faut rester vigilants.
Les FDLR ne se sont jamais opposées au recensement des réfugiés comme tel, elles se sont opposées à un recensement qui s’effectue concomitamment avec les opérations militaires des FARDC et d’autres milices locales contre eux. Pour preuve, la première phase de recensement qui a dénombré environ 245.000 réfugiés rwandais en RDC  a été couronnée de succès y compris dans les milieux d’évolution des FDLR du seul fait que les conditions sécuritaires étaient réunies et garanties.
Si réellement il y a un souci de venir en aide aux réfugiés rwandais, pourquoi ne pas commencer par ceux que les FDLR ont remis à l’ONU et à la communauté internationale ne fût-ce qu’en les traitant humainement là où ils sont cantonnés à KISANGANI,  KANYABAYONGA et WALUNGU?
Ce qui est encore étonnant c’est le fait, pour les mutins, de prétendre s’être désolidarisés des FDLR et de mettre en place le Conseil National pour le Renouveau et la Démocratie au Rwanda, CNRD-Ubwiyunge, et curieusement, reprendre textuellement les objectifs des FDLR!  Il y a anguille sous roche d’autant plus que le prétendu porte-parole du groupuscule en la personne de KAMUHANDA ANASTASE n’est pas connu au sein des FDLR.
Ces épreuves de mutineries ne sont pas nouvelles pour les FDLR et visent toujours à les anéantir afin que la vérité pour laquelle elles se battent ne voit jamais le jour. De plus, ce ne sont pas seulement le Général-Major BYIRINGIRO et les FDLR qui sont dans le collimateur du plan destructeur caché derrière les actes du groupuscule dénommé CNRD. C’est plutôt un long plan qui vise l’anéantissement total de la véritable opposition au régime du FPR-INKOTANYI en place à KIGALI.
Les FDLR invitent tous les ABACUNGUZI, tous les Amis des FDLR, tous les rwandais opprimés ainsi que tous ceux qui militent pour un véritable changement au Rwanda à se lever comme un seul homme afin de déjouer  ce plan macabre des impérialistes qui ont porté le FPR-INKOTANYI  au pouvoir au RWANADA et qui font tout pour pérenniser ce régime.
Les FDLR invitent aussi ceux qui ont suivi le courant des mutins sans en connaître les vrais mobiles de se ressaisir et se désolidariser de ceux qui les entraînent aveuglement pour servir leurs propres intérêts. Les portes restent grandement ouvertes.
« AGATI GATERETSWE N’IMANA NTIGAHUBANGANYWA N’ UMUYAGA »
Fait à Masisi (RDC)  le 04 Juin 2016
La Forge Fils Bazeye
Commissaire à l’information et Porte parole des FDLR
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

1 Comment on "COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2016-004."

  1. Florida Niyonkuru | at 02:38 | Répondre

    Kubera ibibazo FDLR yagize byanteye kurwara umutima cyane, ndarembye kandi ndi mubitaro hano muri Pennsylvania, USA uwandusha amakuru akambwira ko FDLR bari amahoro yaba ankoreye cyane.

    DLR abacunguzi ndabakunda cyane.

    mukomere

Leave a comment

Your email address will not be published.

*