Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda déplorent et fustigent la lecture erronée du Gouverneur du Nord-KIVU, M. Julien PALUKU, des évènements malheureux qui ont lieu actuellement au Nord-KIVU en RDC.

FDLRBanner
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
 COMMUNIQUE DE PRESSE DES FDLR N° 2016-002.
Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) fustigent la lecture erronée du Gouverneur du Nord-KIVU, M. Julien PALUKU, des massacres intertribaux qui ont lieu actuellement au sud-LUBERO et au nord-WALIKALE où les tribus Nande, NYANGA et KOBO se sont coalisées contre les Hutu congolais avec la complicité active de certains éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui fournissent armes et munitions aux Mai Mai issus de ces tribus opposées aux Hutu à savoir les Mai Mai Tcheka, les Mai Mai Guido, les Mai Mai Chandaila et les Mai Mai UPPDI.
Le Gouverneur du Nord-KIVU, dans ses récentes déclarations dans le territoire de LUBERO, veut faire croire à l’opinion nationale et internationale que les FDLR sont à la base de cette haine intertribale.
Les FDLR déclinent toute responsabilité dans ces affrontements tribaux. La réalité du terrain contraste avec les déclarations officielles des Autorités congolaises. En effet, les pyromanes et les tireurs de ficelles se trouvent bel et bien au sein de l’Administration et de l’Armée congolaises. Ce conflit a été minutieusement préparé par des politiciens machiavéliques qui ont un agenda caché et qui veulent exploiter négativement la présence des réfugiés Hutu rwandais à l’Est de la RDC. Les FDLR ne sont que des boucs émissaires pour ces politiciens irresponsables.
Le vrai problème est plutôt foncier. Les autres tribus veulent à tout prix déposséder les tribus Hutu de leurs terres régulièrement acquises et les réduire à l’état d’esclaves et d’apatrides en les assimilant aux Hutu rwandais réfugiés en RDC.
Avant ces massacres à grande échelle dans le sud-LUBERO, le Gouverneur PALUKU avait prétendu que les Mai Mai de cette zone avaient pris les armes pour se protéger contre les FDLR, et voilà que les mêmes acteurs adulés par le Gouverneur massacrent leurs propres compatriotes et la responsabilité est, sans moindre scrupule, attribuée aux FDLR.
Les FDLR demandent aux Autorités de la RDC et particulièrement au Gouverneur du Nord-KIVU de s’attaquer au vrai problème au lieu de chercher des alibis et des boucs émissaires.
Les FDLR estiment que les armes ne peuvent ni régler le conflit tribal en cours dans le sud-LUBERO et dans le nord-WALIKALE, ni résoudre le problème des FDLR. Seul le dialogue entre les différentes parties concernées peut résoudre les problèmes.
Fait à Masisi, RDC, le 19 Février 2016
 La Forge Fils Bazeye
Commissaire à l’information et Porte parole des FDLR
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Be the first to comment on "Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda déplorent et fustigent la lecture erronée du Gouverneur du Nord-KIVU, M. Julien PALUKU, des évènements malheureux qui ont lieu actuellement au Nord-KIVU en RDC."

Leave a comment

Your email address will not be published.

*