Les FDLR condamnent fermement les attaques barbares contre les réfugiés rwandais et la population civile congolaise dans l’Est de la RDC par les milices Maï Maï Tcheka avec le soutien des Forces Rwandaises de Défense.

FDLRBanner
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) condamnent avec la dernière énergie les attaques barbares contre les réfugiés rwandais et la population civile congolaise dans la province du Nord-Kivu en RDC.
Ces attaques qui sont toujours en cours ont été lancées à partir du 22 Novembre 2015 par les milices Mai Mai NDC Tcheka et Candayira (UPPDI- Union Patriotique pour la Défense des Innocents) avec le plein appui des Forces Rwandaises de Défense et certaines autorités locales congolaises. Les endroits ciblés sontRUSAMAMBO, BULEUSA, BUKUMBIRWA et KATIKU.
IMG-20151126-WA0017
Plusieurs milliers de réfugiés rwandais et de civils congolais ont fui leurs maisons, certains ont été tués et plusieurs centaines de blessés à WALIKALE, territoire IKOBO, localités de MARUHO, MINGO, KIMUNA, MITAKARA, MISAU, HEMBE, MISAMBO, KALONGI et GASHUNGANO. Les blessés ne sont pas soignés et les morts ne sont pas enterrés.
Cette situation qui s’apparente à un nettoyage ethnique visant à tuer tous les réfugiés hutu rwandais et la population civile hutu de la RDC est inacceptable et doit cesser immédiatement.
Les FDLR appellent la Communauté internationale, notamment le Conseil de Sécurité des Nations Unies, l’Union Africaine, la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), l’Union Européenne et la MONUSCO de se lever et condamner ces attaques inqualifiables et ordonner au Rwanda d’arrêter immédiatement de tuer la population innocente et retirer ses troupes sans plus tarder du territoire de la RDC.
IMG-20151126-WA0009
Les FDLR appellent toutes les organisations humanitaires (Croix-Rouge, le HCR, etc.) de faire tout leur possible pour venir en aide à ces malheureuses populations, fournir un traitement médical, de la nourriture, de l’eau et un abri aux personnes déplacées.
Les FDLR exhortent la MONUSCO et les autorités de la RDC à protéger les réfugiés rwandais et la population civile congolaise qui sont sous la menace d’extermination.
Les FDLR restent attachées à la paix et réitèrent leur conviction qu’une solution viable au problème politique rwandais ne peut être trouvée que par des moyens pacifiques à savoir des pourparlers directs entre le régime de Kigali et les FDLR.
Fait à Masisi (DRC)  le 27 Novembre 2015
La Forge Fils Bazeye
Commissaire à l’Information et Porte-Parole des FDLR
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

1 Comment on "Les FDLR condamnent fermement les attaques barbares contre les réfugiés rwandais et la population civile congolaise dans l’Est de la RDC par les milices Maï Maï Tcheka avec le soutien des Forces Rwandaises de Défense."

  1. Birababaje. Nonese amaherezo azaba ayahe? Ko muhora mu condamnent fermement muzageza ryari?

Leave a comment

Your email address will not be published.

*